Piloter un hélicoptère, quels sont vos questions ?

Maintenant que vous avez eu ces articles sur les initiations, il est temps de vous poser quelques questions ?

Quels sont les questions que vous vous posez ?

Quel est le plus difficile obstacle qui vous empêche de commencer ?

Profiter de pouvoir laisser un commentaire en posant votre question, j’y répondrais par un article.

12 réponses
  1. Marie
    Marie dit :

    Bonsoir!Je trouve votre site très intéressant..;) Je souhaiterais savoir dans quel école puis-je me rendre pour devenir pilote?Ainsi, que les frais que sa engendrera?Quels sont les conditions pour être admise?Car financièrement ce sera pas simple mais j’espère vraiment trouver un arrangement..Car j’ai vraiment envie de suivre des cours et devenir pilote!!Car c’est mon rêve..et je ferai tout pour le réaliser..C’est cela que je veux vraiment faire de ma vie!!Je vous remercie déjà de tout coeur pour les réponses. Je vous souhaite également une excellente continuation pour le site. 🙂
    Amicalement
    Marie

    Répondre
    • Patrick
      Patrick dit :

      Bonsoir Marie,
      Je vous envoie les informations directement sur votre email. Comme vous c’était un rêve inaccessible financièrement, et pourtant je vole, donc ne laissez pas tomber 🙂

      Il y a plusieurs écoles en Belgique francophone, Liège, Spa mais je recommande uniquement celle de Namur pour son sérieux et son taux de réussite.

      Merci de votre visite et à tout de suite sur l’email

      Amitié
      Patrick

      Répondre
  2. Éric Roberts
    Éric Roberts dit :

    j’ai acheté un mini hélicoptere Volitation.J’ai essayer de le faire décollé pendant 15 min et apres il veut plus décollé ,il ne fais que tourné sur lui meme.

    Répondre
    • Patrick
      Patrick dit :

      Bonjour Eric,

      Les hélicoptères que j’utilise sont dans un autre gabarit 🙂
      Ton problème est à cause du réglage de ton rotor de queue mais je ne sais pas du tout comment ton hélico fonctionne si c’est un réglage…

      Répondre
      • Éric
        Éric dit :

        le rotor c’est quoi au juste?Mon hélicoptere mesure environ 8 p de long et 4 et demi de haut est ce que la petite helice doit tourner pour décollé. elle bouge seulement quand je mets le joystick vers l’avant.C’est un Mini hélicoptere volitation 3,5 channel

        Répondre
        • Patrick
          Patrick dit :

          Bonjour Eric,

          Le rotor principal est l’élément composé de plusieurs pales qui par sa rotation permet la sustentation, le pilotage et la propulsion d’un hélicoptère. Selon le type d’hélicoptère, le rotor peut être de type rigide, semi rigide ou articulé. Le rotor doit permettre :

          l’entraînement des pales en rotation.
          l’articulation de battement.
          l’articulation de traînée.
          l’articulation de changement de pas.

          Lorsque l’hélicoptère n’a qu’un seul rotor principal, la rotation de ce dernier tend à faire tourner la cellule en sens inverse. Ce mouvement doit alors être contré à l’aide d’un dispositif adéquat de type rotor anti-couple ou tuyère (NOTAR). (Ta petite hélice).

          Les petits hélicoptères ne fonctionne pas toujours selon le principe du ‘vrai’, par exemple la mécanique trop compliquée est remplacée par un pas sur les pales fixes et c’est en variant la vitesse du moteur et donc du rotor que l’hélicoptère montera ou descendra, ce qui n’est pas le cas d’un vrai qui lui a un moteur à régime constant.

          Pour évoluer, les petits hélicoptères ont un second dispositif qui ressemble à deux petites pales et qui sont inclinées par des servos moteurs assurant sa translation.

          Pour le rotor de queue, le vrai a une vitesse constante également et le pilote joue sur l’angle des pales, dans les modèles réduits c’est de nouveau en contrôlant la vitesse que l’on règlera l’axe de lacet.

          Amicalement
          Patrick

          Répondre
  3. Pierre-Carles GILLES
    Pierre-Carles GILLES dit :

    bonjour,

    connaissez-vous les hélicos vendus en kit par DYNALI, à NIVELLES ?
    Ce kit est-il effectivement homologué en Belgique ?

    à +

    P-C.

    Répondre
    • Patrick
      Patrick dit :

      Bonjour Pierre-Carles,

      Oui je les connais, ils sont d’ailleurs à quelques km de la maison. Le kit était jusque présent homologué en France et volait ici en Belgique sur identification française mais quand j’ai parlé au pilote d’essai il y a quelques semaines, il semblait que ce serait bientôt chose faite pour la Belgique, l’administration à la dent dure … 🙂

      http://www.dynali.com

      Dynali Helicopter Company
      10, Rue de la Science
      1400 Nivelles
      TEL : +32 (0) 67 55 29 98

      Nous avons dans nos hangars un autre modèle d’hélicoptère en kit à trois pales, c’est un modèle russe dont j’ai oublié le nom du modèle, mais qui sera agréé pour la Belgique, on peut les voir dans notre hangar.

      Bonne journée
      Patrick

      info@dynali.com

      Répondre
  4. ANDRIANIRINA
    ANDRIANIRINA dit :

    Bonjour,
    Je voudrai savoir si on peut avoir de la nausée en prenant l’hélicoptère? Si oui, qu’est ce qu’il faut faire pour éviter la nausée?
    Merci d’avance et bien à vous.

    Répondre
    • Patrick
      Patrick dit :

      Bonsoir,
      Il est très rare en vol ‘normal’ de voir des gens malades.

      Les vols sont en général courts (+- 30 minutes) et à part si le passager doit subir un vol ‘acrobatique’ ou bien si il est déjà sensible par exemple en voiture, il ne sera pas malade.

      J’en ai rarement vu mais pour les personnes sensibles il existe des médicaments pour réduire les effets.

      Patrick

      Répondre
  5. compte pierre
    compte pierre dit :

    Salut patrick,

    Peux tu m éclairer sur le principe de l effet vortex ?

    Si j ai bien compris, ce risque latent survient en stationnaire ?

    Ou à très basse vitesse en descente verticale ?

    Merci pour ta réponse.

    Répondre
    • Patrick
      Patrick dit :

      Bonjour Pierre,

      Effectivement, le vortex peut survenir si par exemple l’hélicoptère est confiné entre des murs par exemple, le souffle du rotor qui va vers le bas est renvoyé en haut par les côtés et revient par le haut du rotor, mais aussi en cas de descente très importante avec une vitesse très réduite, parfois aussi avec le vent arrière car si on tire sur la pas en tirant la machine vers l’arrière, on va faciliter le transfert au dessus du rotor vers le dessous ce qui pourrait démarrer un vortex.

      A bientôt
      Pierre

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.